recherche
Editions Vie Chrétienne
Ensemble, chercheurs de Dieu,
présents au monde
Impression Envoyer à un ami
Témoignages - Revue N°77 - Mai 2022

Sportifs, devenir frères

Passionné de football, joueur et entraîneur, Joël Thibault, pasteur évangélique à Rennes, est depuis 15 ans, aumônier sportif. Il est aujourd’hui accompagnateur spirituel de sportifs de haut niveau et d'entraîneurs professionnels.


Pouvez-vous nous témoigner d’une situation concrète, dans laquelle vous avez vécu la rivalité entre joueurs ?

Avant de devenir entraîneur, j’ai d’abord un long vécu, comme joueur dans mon club de football régional amateur. De bon niveau, l’état d’esprit y était très familial. Là pour passer un bon moment ensemble, nous nous serrions les coudes. Ambitieux un joueur de 21 ans a cherché à se mettre en avant, à percer pour passer dans un club supérieur. Lors d’un jeu à l’entrainement avec lui, je prends un mauvais coup. Je m’arrête de courir. Il ne le comprend pas. Il s’énerve, me crie dessus. J’ai du répondant. Je lui fais part de ma douleur. Les autres joueurs s’en mêlent et prennent ma défense. Mais je reste calme. Finalement j'ai dû être plâtré. Certains de mes coéquipiers ont voulu m’entraîner dans un jeu de rancœur. J'ai dit stop! 



Comment avez-vous géré le passage de rivaux à frères ?

C'est très facile de s'éviter dans un club. J'ai repris l'entraînement avec lui. J'ai montré aux autres, simplement par mon attitude personnelle, qu'il est possible de se respecter, se saluer, se parler correctement, dialoguer en dehors du club. En tant que chrétien, puis devenu entraîneur, je cherche à désamorcer les conflits, réunir les gens, discuter, ouvrir des portes.

C'est important : l'entraîneur le cap, une ligne de conduite, des valeurs à partager, qu'il applique à lui-même afin de garder sa crédibilité auprès du groupe. Apprendre aux joueurs à gagner et perdre ensemble : « On sera bon si on est ensemble ». Son rôle est de donner sa force au collectif. Dans une équipe professionnelle, l'entraîneur doit gérer le joueur au-dessus du lot, au caractère difficile pour qu'il reste au service du collectif. Le statut salarial peut fausser la vie de groupe. Cela demande beaucoup de patience afin de les aider à se remettre en question et continuer à progresser. Savoir composer avec les particularismes de chacun. Il s'agit de créer une dynamique, développer une « concurrence saine » qui tire chaque joueur vers le haut. Au plus haut niveau, le rôle de l'entraîneur est encore plus complexe avec la pression médiatique et les réseaux sociaux qui montent en épingle des conflits mineurs.

Être frère en humanité, c’est consider toujours la personne. L'investissement relationnel se fait le plus souvent sur un temps court selon la durée des contrats.
Pasteur, je prône la fraternité. Je suis avec les autres pour les aider à vivre en conformité avec la Parole : « Si cela est possible dans la mesure où cela dépend de vous, soyez en paix avec tous les hommes. » (Rom. 12,18)


Joël Thibault

 
Pour aller plus loin :
  1. Joël Thibault, l'aumônier des JO des Tokyo.
     
  2. Halte spirituelle du 6 février 2022 – RCF Radio
    « La violence quand on est frère »
    Les 5 épisodes de La Halte spirituelle de. Février 2022 animées par André Wenin

Crédit photo : ©Ridofranz / Istockphoto
Télécharger une revue gratuitement
La revue sera disponible dans votre dossier Téléchargements

Le produit a été ajouté au panier

Voir mon panier