Actualités
Archives de la revue

Recherche détaillée >
À faire, à voir
Retrouvez-nous sur
Facebook et Twitter !
La Communauté de Vie Chrétienne
www.cvxfrance.com
Centre spirituel du Hautmont
www.hautmont.org
Saint Hugues
www.sainthugues.fr
Warning: DOMDocument::loadHTML(): error parsing attribute name in Entity, line: 1 in /home/www/viechretienne.fuuma.actunet.com/application/modules/admin/views/scripts/front/actualite.phtml on line 25 Warning: DOMDocument::loadHTML(): error parsing attribute name in Entity, line: 4 in /home/www/viechretienne.fuuma.actunet.com/application/modules/admin/views/scripts/front/actualite.phtml on line 25 Warning: DOMDocument::loadHTML(): error parsing attribute name in Entity, line: 4 in /home/www/viechretienne.fuuma.actunet.com/application/modules/admin/views/scripts/front/actualite.phtml on line 25 Warning: DOMDocument::loadHTML(): error parsing attribute name in Entity, line: 4 in /home/www/viechretienne.fuuma.actunet.com/application/modules/admin/views/scripts/front/actualite.phtml on line 25 Warning: DOMDocument::loadHTML(): error parsing attribute name in Entity, line: 4 in /home/www/viechretienne.fuuma.actunet.com/application/modules/admin/views/scripts/front/actualite.phtml on line 25 Warning: DOMDocument::loadHTML(): error parsing attribute name in Entity, line: 8 in /home/www/viechretienne.fuuma.actunet.com/application/modules/admin/views/scripts/front/actualite.phtml on line 25 Warning: DOMDocument::loadHTML(): error parsing attribute name in Entity, line: 9 in /home/www/viechretienne.fuuma.actunet.com/application/modules/admin/views/scripts/front/actualite.phtml on line 25 Warning: DOMDocument::loadHTML(): error parsing attribute name in Entity, line: 9 in /home/www/viechretienne.fuuma.actunet.com/application/modules/admin/views/scripts/front/actualite.phtml on line 25 Warning: DOMDocument::loadHTML(): error parsing attribute name in Entity, line: 12 in /home/www/viechretienne.fuuma.actunet.com/application/modules/admin/views/scripts/front/actualite.phtml on line 25 Warning: DOMDocument::loadHTML(): error parsing attribute name in Entity, line: 16 in /home/www/viechretienne.fuuma.actunet.com/application/modules/admin/views/scripts/front/actualite.phtml on line 25 Warning: DOMDocument::loadHTML(): error parsing attribute name in Entity, line: 17 in /home/www/viechretienne.fuuma.actunet.com/application/modules/admin/views/scripts/front/actualite.phtml on line 25 Warning: DOMDocument::loadHTML(): error parsing attribute name in Entity, line: 22 in /home/www/viechretienne.fuuma.actunet.com/application/modules/admin/views/scripts/front/actualite.phtml on line 25 Warning: DOMDocument::loadHTML(): error parsing attribute name in Entity, line: 37 in /home/www/viechretienne.fuuma.actunet.com/application/modules/admin/views/scripts/front/actualite.phtml on line 25 Warning: DOMDocument::loadHTML(): error parsing attribute name in Entity, line: 45 in /home/www/viechretienne.fuuma.actunet.com/application/modules/admin/views/scripts/front/actualite.phtml on line 25 Warning: DOMDocument::loadHTML(): error parsing attribute name in Entity, line: 49 in /home/www/viechretienne.fuuma.actunet.com/application/modules/admin/views/scripts/front/actualite.phtml on line 25 Warning: DOMDocument::loadHTML(): error parsing attribute name in Entity, line: 53 in /home/www/viechretienne.fuuma.actunet.com/application/modules/admin/views/scripts/front/actualite.phtml on line 25 Warning: DOMDocument::loadHTML(): error parsing attribute name in Entity, line: 57 in /home/www/viechretienne.fuuma.actunet.com/application/modules/admin/views/scripts/front/actualite.phtml on line 25 Warning: DOMDocument::loadHTML(): error parsing attribute name in Entity, line: 61 in /home/www/viechretienne.fuuma.actunet.com/application/modules/admin/views/scripts/front/actualite.phtml on line 25 Warning: DOMDocument::loadHTML(): error parsing attribute name in Entity, line: 63 in /home/www/viechretienne.fuuma.actunet.com/application/modules/admin/views/scripts/front/actualite.phtml on line 25 Warning: DOMDocument::loadHTML(): error parsing attribute name in Entity, line: 67 in /home/www/viechretienne.fuuma.actunet.com/application/modules/admin/views/scripts/front/actualite.phtml on line 25 Warning: DOMDocument::loadHTML(): error parsing attribute name in Entity, line: 71 in /home/www/viechretienne.fuuma.actunet.com/application/modules/admin/views/scripts/front/actualite.phtml on line 25 Warning: DOMDocument::loadHTML(): error parsing attribute name in Entity, line: 75 in /home/www/viechretienne.fuuma.actunet.com/application/modules/admin/views/scripts/front/actualite.phtml on line 25 Warning: DOMDocument::loadHTML(): error parsing attribute name in Entity, line: 79 in /home/www/viechretienne.fuuma.actunet.com/application/modules/admin/views/scripts/front/actualite.phtml on line 25 Warning: DOMDocument::loadHTML(): error parsing attribute name in Entity, line: 81 in /home/www/viechretienne.fuuma.actunet.com/application/modules/admin/views/scripts/front/actualite.phtml on line 25

Découvrez un extrait de "Jalons pour prier"

Impression Envoyer à un ami



Paru initialement en novembre 1993, Jalons pour prier est rapidement devenu un incontournable des Editions Vie Chrétienne, dans la série Ecole de prière. Epuisé depuis un an et fortement demandé, une nouvelle réédition, entièrement revue par l'auteur, est de nouveau dans les kiosques depuis le 2 janvier 2013.

A savoir : ce livre bénéficie de la collaboration avec les Editions Fidélité pour la diffusion en Belgique de notre collection. Avec ce partenariat, nous offrons à nos auteurs un rayonnement et une audience plus large dans le cadre de la famille ignatienne.
 
 javascript:void(0)

 
Bethy OUDOT, a été longtemps responsable nationale de la formation de  la Communauté Vie Chrétienne ( CVX- France) entre 1987 et 2000, puis chargée de mission à Fondacio de 2002 à 2010 pour la formation dans le réseau international. Elle exerce également depuis  longtemps le ministère d’accompagnement spirituel, de personnes ou de groupes, tant dans des centres spirituels (Manrèse à Clamart durant plusieurs années) qu’en paroisse, elle anime aussi des retraites dans la vie et des formations spirituelles.


Extrait
 
Des jalons pour prier à l'école d'Ignace
 
 
L'homme est capable d'entrer en relation, de s’adresser à l’autre ou au Tout Autre. Tout homme sait prier dans la mesure même où son humanité le rend capable de dire "Je", "Tu", et de se savoir mystérieusement plus grand, plus large, plus profond que la limite de son corps et de sa parole.

Dieu, l’Esprit de Dieu, est en nous le seul pédagogue de la prière, lui qui murmure vers le Père en "gémissements ineffables" et nous fait dire "Abba"(Rm 8) ! Dans la prière de Jésus à son Père, toute prière est déjà accomplie et retrouve sa source. Plus encore, dans la personne même de Jésus relation à Dieu et vie selon Dieu coïncident. Ainsi, lorsque Jésus nous enseigne comment prier, il nous dit en même temps qui il est et comment vivre.
Si, dans la prière, comme dans notre quotidien, il nous revient de jardiner, retourner, désherber, préparer la terre, adapter le grain à son état, au climat, à la saison, seul Dieu, jardinier, donne la croissance et l'être. Oui, l'oraison comme l'action n'auraient ni sens ni existence hors du champ de Dieu et sans l'immensité de son travail.

Prière et action ne font qu'un. En chacune d’elles, se mêlent l'œuvre de Dieu qui donne et demande à l'homme d'œuvrer, recevoir et faire.
L'illusion serait grande d'attribuer à la contemplation la forme idéale voire absolue de réceptivité et d'union à Dieu, en intériorité, tandis que l'agir quotidien serait le lot de notre pauvre humanité soumise à la contingence jusqu'à sa délivrance qui l'ouvrirait enfin à une béatitude passive dans l'éternité ! "Le Royaume de Dieu est au milieu de vous !" s'efforçait de nous faire comprendre Jésus qui, du reste, n'a pas passé tout son temps en oraison mais trente années à Nazareth au cœur du quotidien.

N'y a-t-il pas contradiction, me direz-vous alors, à proposer un ensemble de Jalons pour prier tout en affirmant la non-suprématie de la prière sur l'action ? On aurait mieux vu une introduction qui donne goût au silence et au recueillement, qui fasse déjà vibrer le Désir, des pistes de prière qui, rien qu'à la lecture, remuent déjà ce coin du coeur et du sensible et déclenchent la porte de l'intériorité où, bien sûr, Dieu se devrait d'être au rendez-vous ! Eh bien, non. Ces jalons à la suite d'Ignace de Loyola, prônent, selon la dynamique des Exercices d'où ils sont tirés, un chemin à faire, un travail de longue haleine, une conversion voire une purification de nos images et de notre relation à Dieu. Mais au coeur de ces moyens, un amour en acte, une fidélité amoureuse : de notre part mais aussi de Dieu. Le tout dans la foi et visant pourtant à "sentir et goûter intérieurement les choses par soi-même".

On ne lit pas ce manuel, on l'expérimente, on l'éprouve.  La forme littéraire serait d'ailleurs insupportable si chacun ne l'habillait de sa propre expérience, de son propre "je".  Il en va de ces jalons comme du conseil proposé par un professeur de gymnastique : rien de très séduisant dans son discours ni de très efficace, à moins que chacun ne s'essaye à ce qu'il dit et pas qu'une seule fois ! Alors s'instaurent de nouveaux réflexes, de nouvelles capacités physiques et mentales, une musculation et une respiration dont le retentissement est grand sur toute la vie de la personne, bien au-delà de la salle de sport...

Ainsi de la prière et de ses exercices pédagogiques : il en va d'une "musculation spirituelle", d'un apprentissage à "chercher et trouver Dieu en toutes choses". Qui de nous n'a connu cet écartèlement du temps entre prière et vie, cette dichotomie de l'être entre attitudes dans l'oraison et attitudes dans la vie, cette contradiction  entre le Dieu de ma prière et celui de ma vie ? Prier sur la Parole de Dieu et prier sur la vie est source d'unification. Ainsi la Parole s'incarne dans le quotidien qui devient, à son tour, lieu d'union au Christ, communion à Sa relation au Père, aux hommes et aux choses aujourd'hui. Alors, que je prie ou que je vive, il n'est plus qu'Une Parole, qu'Un Souffle, qu'Une Vie, animant et l'un et l'autre.
Bon chemin dans l'Esprit du Christ, par la grâce qui fut donnée un jour à l'Eglise en Saint Ignace de Loyola !
 
Comment utiliser cet ouvrage ?

En respectant d'abord ce que vous êtes et votre étape spirituelle ! Mais en vous risquant aussi à quelques manières de faire qui, derrière leur aspect méthodique, traduisent et permettent des passages de croissance spirituelle et de connaissance de Dieu que la forme aride ne laisse pas soupçonner. A chacun d'essayer l'eau du bain, quand il s'y sent prêt.
 
Dans la 1ère partie, les manières de faire :
Vous trouverez des aspects essentiels de la prière ignatienne quelque peu explicités dans leur sens et dans la manière de s'y prendre, quelques points d'attention que l'expérience personnelle et d'accompagnement ont mis en relief.

  • Les premières pages sur les préalables et les préambules  sont indispensables pour soigner les commencements de la prière; toute la suite en dépend. Il serait bon de s'y exercer d'abord.
  • Suivent des conseils pour méditer  ou contempler  une scène évangélique.
  • Une proposition didactique pour s'initier progressivement à cette clé ignatienne qu'est la prière de  relecture quotidienne de sa vie.
  • D'autres manières de prier en toutes circonstances.
  • La manière et le sens de la relecture de l'oraison.
 
Dans la 2ème partie, un itinéraire :

  • Quelques textes bibliques pour prier et s'exercer. Des pistes vous sont proposées, elles ne recouvrent en rien toutes celles que l'Esprit peut susciter par cette même Parole à son Eglise.
  • Elles sont à utiliser ou à laisser  selon qu'elles vous sont profitables aujourd'hui ou non.
  • Beaucoup plus développées que ne devraient l'être des points donnés à la manière d'Ignace, elles gardent un langage de type "conseil": regarder, voir, écouter etc... Fastidieux à la lecture, celui-ci ne vise qu'à favoriser la mise en expérience : il ne s'agit pas de se satisfaire de l'éclairage donné, il faut aller voir et goûter par soi-même ! Quitte à y découvrir plus ou autre chose. L'enjeu serait alors gagné. Mais pour cela, il est nécessaire de se mettre en oraison, en prenant le temps de regarder, d'écouter, de faire mémoire selon ce qui est proposé.
  • L'ordre de ces textes n'est pas anodin : vécu dans cet ordre, sans négliger la prière de répétition, ils introduisent à une dynamique légère de 4 ou 5 jours de retraite selon les Exercices. La prière progressive sur ces textes et leur relecture, jointes à l'examen quotidien, peuvent faire l'objet d'un cheminement chez soi, ou en groupe. On peut aussi en user très librement.
 
Choisir sa manière de prier. Selon ce que je cherche, selon ce que je peux.

Imaginons une balade en forêt et 4 façons de la vivre comparables à 4 façons de prier :

1. Ou bien j'exécute une balade d'aération que j'estime salutaire, nécessaire, bénéfique mais sans avoir beaucoup de temps: marche rapide, mes pensées et activités restent l'objet de ma priorité. Ce serait le genre lecture rapide du texte du jour en partant le matin, "clin d'œil " au Seigneur au cœur  de mes activités, Je vous salue Marie ou Notre Père en allant déjeuner, etc... Bien que louable, vous ne trouverez pas de modèle du genre dans cet ouvrage.

2. Ou bien je marche paisiblement, essayant de goûter l'air, le vent, la fraîcheur, la sensation physique, le paysage, je respire à fond; mes pensées, ma mémoire, mon intelligence, mon coeur tirent profit de cette balade et s'y ressourcent. Ceci serait comparable à la méditation d'un texte que j'essaie de goûter et sentir intérieurement. Ou bien encore les trois manières de prier d'Ignace : pour respirer des paroles, prier à l’aide d’une suite de termes, de lieux...

3. Ou bien je pénètre lentement dans la forêt y goûtant déjà toute la saveur, et m'arrête longuement pour voir en détail tel arbre, contempler une fleur, un caillou, écouter les bruits, les oiseaux, regarder le mouvement des feuilles, sentir les parfums et toucher avec attention une écorce, etc...Sorti de moi, désencombré, je peux être tout entier à ce qui m'entoure et m'y reposer. Image de la contemplation d’un évangile.

4. Je peux aussi, dans le calme du soir, m'asseoir en bordure de forêt après une journée de travail, et là, à la faveur de ce climat paisible, restaurateur, laisser remonter les choses vues, entendues, vécues, mon histoire d'aujourd'hui et goûter le nouveau sens qu'elles prennent.
Climat comparable à celui de la relecture quotidienne à la lumière d'un Dieu amour, miséricordieux qui m'accueille et me renouvelle pour des lendemains avec lui.