Actualités
Archives de la revue

Recherche détaillée >
À faire, à voir
Retrouvez-nous sur
Facebook et Twitter !
La Communauté de Vie Chrétienne
www.cvxfrance.com
Centre spirituel du Hautmont
www.hautmont.org
Saint Hugues
www.sainthugues.fr

Un rassemblement national du MEJ plein d'énergie !

Impression Envoyer à un ami

 

Le rassemblement national du Mouvement Eucharistique des Jeunes (MEJ) a rassemblé du 30 octobre au 2 novembre plus de 1400 jeunes et animateurs au Zénith de Strasbourg sur le thème de la fraternité. Les jeunes ont été interpellés par Jean Vanier, ils ont été reçus au Conseil de l'Europe par le nonce apostolique et lui ont remis une déclaration solennelle.
Enfin, une messe était animée par le MEJ à la cathédrale de Strasbourg le jour de la Toussaint, pour la plus grande joie de Mgr Jean-Pierre Grallet.


Voir sur le site du MEJ
Sur le site du diocèse de Strasbourg


La proclamation des jeunes du MEJ au Conseil de l'Europe

"Nous sommes des jeunes du MEJ, le Mouvement Eucharistique des Jeunes. Nous avons entre 12 et 18 ans, et nous arrivons de toute la France et de la Belgique.
Depuis mercredi, nous sommes 1500 jeunes et animateurs réunis au Zénith de Strasbourg, pour vivre un rassemblement national qui a pour thème « L’énergie durable c’est TOI ! »
Pendant ce rassemblement, nous avons pris le temps de décrypter des grands événements et débats de l’année, et nous nous sommes questionnés sur la place que nous pouvions occuper dans ce monde.
Nous sommes particulièrement interpellés par les thèmes suivants : l’avenir de notre planète, la pauvreté, les droits de l’enfant, la paix dans le monde, la communication aujourd’hui, les missions du pape, le dialogue interreligieux, les débats autour de la famille, les questions de bioéthique.
Nous, jeunes, avons conscience que notre monde est en pleine évolution. Ce monde est celui dans lequel nous allons grandir, et c’est celui pour lequel nous avons envie d’agir. Malgré tout ce qui pourrait nous inquiéter et tout ce qui nous bouscule, nous demeurons confiants.
Notre confiance s’enracine dans notre foi. Le rattachement de notre pays à l’Europe nous aide également à demeurer sereins, et nous voulons dire merci pour cette bonne nouvelle qu’est l’Europe.
Certes, nous sommes jeunes. Mais nous croyons fermement qu’à notre échelle, nous pouvons agir. Nous sommes porteurs d’une énergie qui pour nous a sa source dans le Christ. Et nous pensons qu’ensemble, nous pouvons rendre cette énergie durable, et la mettre au service de la fraternité.
Accueil, écoute et respect rendent la fraternité bien vivante au cœur de notre mouvement.
Mais nous souhaitons aussi vivre cette fraternité au-delà des frontières du MEJ.
Pour nous, la fraternité, c’est l’entraide, le désintérêt, la solidarité, l’entretien de relations bienveillantes avec l’autre, la tolérance et le respect de nos semblables. Nous retenons des grands témoins que nous avons rencontrés dans ce rassemblement l’importance d’agir en toute Humanité.
Ce matin, Jean Vannier nous a dit que pour vivre en frère, il fallait faire tomber les murs, et créer des ponts, comme l’Europe a fait tomber le mur de Berlin et créer des ponts avec les pays d’Europe de l’Est. Il nous a invités à être libres, à être à l’écoute de notre désir profond, à prendre Jésus pour modèle, pour nous engager là où nous sommes appelés.
Pour nous, la création du Conseil de l’Europe est déjà un bel exemple de fraternité. Nous aimerions que l’Europe soit encore plus unie et encore plus fraternelle.
Nous voulons vous dire solennellement aujourd’hui que nous sommes plein d’énergie et que vous pouvez compter sur nous "méjistes" pour nous engager durablement pour une Europe unie et fraternelle."

Le message du pape

A l'occasion du Rassemblement national du Mouvement eucharistique des jeunes, le Pape François adresse à tous les jeunes et leurs accompagnateurs rassemblés à Strasbourg du 30 octobre au 2 novembre son cordial salut et l'assurance de son union dans la prière et l'action de grâce.
Chaque personne aspire au bonheur et les jeunes, au matin de leur vie, ont le cœur plein de projets et d'espérance pour y parvenir. Ils savent cependant déjà que dans le monde présent se trouvent mêlés le bien et le mal, l'amour et la haine, la générosité et l'égoïsme, la douceur et la violence, la paix et la guerre. Devant cette situation on pourrait être tenté par la résignation et le découragement. En cette fête de la Toussaint, l'Eglise fait entendre aux baptisés ces paroles de Jésus que l'on appelle les béatitudes. C'est un hymne au bonheur. mais il n'occulte pas les difficultés et les épreuves qui peuvent surgir. Avec Jésus, qui a connu l'épreuve mais en a triomphé, elles peuvent être surmontées et vaincues.
Le Saint-Père invite les jeunes rassemblés à Strasbourg à s'inspirer de l'exemple des saints dont l'Eglise fait mémoire en cette fête afin qu'ils trouvent, comme eux, e, Jésus ressuscité, l'énergie qui leur permettra d'apporter dans ce monde plus d'amour, de générosité, de douceur et de paix. Il les exhorte à mettre leur foi en Jésus, Prince de la Vie, et à mettre Dieu au cœur de leur existence. Qu'ils se laissent ainsi illuminer par sa lumière et réchauffer le cœur par le feu de son amour. Le pape François les appelle à répandre cette lumière et cet amour largement autour d'eux, dans leurs familles, auprès de leurs amis et camarades afin que ce feu de l'amour de Dieu donné en Jésus Christ embrase le monde.
Le Saint-Père accorde de grand cœur à tous les jeunes du Mouvement eucharistique des Jeunes et à leurs accompagnateurs sa bénédiction apostolique.