Actualités
Archives de la revue

Recherche détaillée >
À faire, à voir
Retrouvez-nous sur
Facebook et Twitter !
La Communauté de Vie Chrétienne
www.cvxfrance.com
Centre spirituel du Hautmont
www.hautmont.org
Saint Hugues
www.sainthugues.fr

La création dans la tourmente financière

Impression Envoyer à un ami

La rencontre annuelle de l'atelier Chrétiens Coresponsables de la Création (CCC) a eu lieu les 25-26 janvier 2014 à Clermont-Ferrand, et nous offre ses pépites.


Dans son exposé, Étienne PERROT  sj, s'est appuyé sur les 4 semaines des Exercices de St Ignace pour traiter le sujet  "La création dans la tourmente financière"

exposé disponible en ligne

 


Quelques pépites :
- gaspiller c'est pire que voler car en gaspillant, vous ne respectez même pas l'objet de votre acte, tandis qu'en le volant vous lui reconnaissez de la valeur !
- être performant signifie que l’on est meilleur que les autres, mais ne signifie pas que l’on est efficace.
- motion et désir semblent des termes équivalents, mais alors que dans motion (ce que l’on ressent) il y a la notion de moteur, le désir ne suscite que de l'espérance.
- la tentation de créer une contre-société consiste à chercher à créer quelque chose pour soi et un petit groupe en laissant les autres à leurs problèmes.
 
D'autres phrases relevées au cours du week-end :
 
Mal nommer les choses, c’est participer au malheur du monde.
 
Pour parler du respect de la création, ne pas parler de « la planète », mais de la vie ou de la biosphère, car la planète continuera d’exister, quoi qu’il arrive, mais elle ne restera pas forcément apte à porter la vie, en particulier humaine.
 
Les lieux que l’on appelle couramment des paradis fiscaux, sont, sauf pour les 0,01 % les plus riches, des enfers fiscaux.
 
L’aluminium récupéré est une fabrique de Mégawatt. En effet, il faut 10 à 12 000 kWh pour produire 1 T d’aluminium à partir du minerai, tandis qu’il en suffit de 1 000 pour produire la même quantité à partir du  recyclage.
 
Le risque du catastrophisme est de paralyser les gens.
 
Ne rien perdre de la puissance d’amour du Seigneur.
 
Percevoir les goûts et conduire nos vies vers ce qu’il y a de bon.
 
Quelques retours :
 
- Je repars enrichie et plus optimiste. J'ai beaucoup reçu à travers les exposés, tant sur le plan conceptuel que sur des points particuliers qui m'ont fait avancer et ont fait « bouger mes lignes ».
- J'emporte la parole d'un jésuite : « Il faut être patient, stratège et créatif »
- J’ai compris que nous n’avions pas à attendre que l’on nous livre du prêt à penser, des recettes à appliquer, et j’ai reçu un encouragement à poursuivre ma réflexion sur la finance et le pouvoir de l’argent.
- J’ai apprécié la grande richesse de contributions basées sur des vécus variés.
- J’ai la certitude de ne pas repartir comme je suis venue.

 Francis Marchand